AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes tellement heureux d'avoir des membres comme vous, en or massif ♥ N'oubliez pas de poster sur le sujet Bazzart pour avoir des nouveaux camarades de jeu ici

Partagez | .
 Snow ► Bang, Bang, I shot you Down
RUN BOY RUN
avatar
know mesocial book
LA SOULMATE : fraîchement célib-à-terre même s'il faut avouer que j'entretiens une relation très fusionnelle avec mon lit.
MAUDIT DEPUIS LE : 01/06/2014 BOMBES ENVOYÉES : 29 MERCI À : anaëlle. (a) Tumblr (g) TA FACE : Selena PERFECT Gomez
MessageSujet: Snow ► Bang, Bang, I shot you Down   Dim 1 Juin - 17:07

Snow Blackburn

   
❝ Hear me out, as i talk to you ❞
about younewcomer ou old travelers
prénom : Snow ∞ nom : Blackburn. ∞ surnom(s) : Ne m'en parlais pas ! ∞ date et lieu de naissance : le 25/novembre/1995 à Londres (UK)  ∞ métier: Aucun ; Je n'ai pas besoin de métier pour survivre... ∞ orientation sexuelle : hétérosexuelle ∞ statut: fraîchement célibataire ∞ qualités: Admirable ▲ Agréable ▲ Ambitieuse ▲ Amusante ▲ Attachante ▲ Attentionnée ▲ Captivante ▲ Caractérielle ▲ Charismatique ▲ Charmante ▲ Compréhensive ▲ Confidente ▲ Déterminée ▲ Directe ▲ Drôle ▲ Dynamique ▲ Energique ▲ Farceuse ▲ Festive ▲ Fidèle ▲ Fort de caractère ▲ Franche ▲ Gentille ▲ Honnête ▲ Maligne ▲ Passionnée ▲ Séduisante ▲ Sensible ▲ Sociable ▲ Solidaire ▲ Spontanée ▲ Sportive ▲ Suave ∞ défauts: Bornée ▲ Bordélique ▲ Compliquée ▲ Désordonnée ▲ Fragile ▲ Impatiente ▲ Impulsive ▲ Intenable ▲ Irréfléchie ▲ Irresponsable ▲ Jalouse ▲ Lunatique ▲ Maladroite ▲ Râleuse ▲ Rancunière ▲ Revancharde ▲ Sadique ▲ Têtue ▲   ∞ groupe: New Commers. ∞
   
1 △ qui etiez-vous avant d'arriver a ojai? J'étais la petite fille réputée d'un couple richissime, venant d'une famille les plus classées socialement.
   2 △ comment êtes-vous arrivé a ojai? En fuyant mes problèmes et mon passé.
   
 
 

   
your face, my friend
prénom : Hind ∞ pseudo : Catoumiki ∞ âge : 17 ans. ∞ comment as-tu trouvé le forum ? : Bazzart. ∞ fréquence de connexion :régulière ∞ suggestions : aucune pour l'instant, le fofo a l'air si perfect    ∞ un mot pour la fin : JE VOUS NEM   Désolée oui    ∞

   
Code:
<ro>selena gomez ▸</ro> b. snow blackburn


Dernière édition par Snow Blackburn le Dim 1 Juin - 20:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RUN BOY RUN
avatar
know mesocial book
LA SOULMATE : fraîchement célib-à-terre même s'il faut avouer que j'entretiens une relation très fusionnelle avec mon lit.
MAUDIT DEPUIS LE : 01/06/2014 BOMBES ENVOYÉES : 29 MERCI À : anaëlle. (a) Tumblr (g) TA FACE : Selena PERFECT Gomez
MessageSujet: Re: Snow ► Bang, Bang, I shot you Down   Dim 1 Juin - 17:07

and we danced

   
❝ Even if i tried, even if i wanted to, i can't change. ❞
1st Chapter ► « Donne ! » Disais-tu d’un ton assez menaçant en tendant ta main, ton grand frère était là, devant toi, pantois, tenant ton téléphone, le balançant d’une main à l’autre, jouant parfaitement bien avec tes nerfs qui n’allaient hésiter à lâcher. Tu avais tellement peur que ton cher cellulaire lui glisse entre les doigts et tombe par terre, assuré à une mort certaine. « Dis-moi où tu as mis l’enveloppe. » C’est qu’il pouvait être bien bête de te faire un tel chantage, enfaite, cette enveloppe cachait une invitation à une certaine fête préparée par la copine de ton cher frère, tu ne supportais point cette dernière, tu avais même dû la tuer plus de cinquante fois dans ta tête, ce qu’elle pouvait t’agacer avec ses petits airs de fille modèle, tu ne sais même pas pourquoi ton crétin de frère est tombé amoureux d’un tel spécimen. C’est qu’elle incarnait la parfaite fille à papa, hautaine et capricieuse et ça avait le don de t’énerver au plus haut point, oui, tu n’avais pas de raisons bien concrète de la détester vu qu’elle se comportait si gentiment avec toi, mais voilà, c’était physique, tu la détestais et on ne devait vraiment pas te demander pourquoi puisque tu n’avais tout simplement pas de réponse à ça. Bref, tu haussais un sourcil, le regardant longuement avant de baisser ton bras. Tu haussais après ceci les épaules, tu détestais le chantage et tu allais bien le lui faire comprendre. « Je dirais à maman de m’acheter un autre téléphone alors. » Tu faisais deux pas en arrière avant de te retourner, traversant votre gigantesque jardin pour rejoindre la maison. Oui, tu avais bien dit : Je dirais à maman, et non pas papa. Vous n’aviez jamais su où votre père pouvait bien être, les moments où vous le rencontriez étaient bien rares, alors il n’y avait que votre mère pour vous chouchoutez et vous gâtez, seule pour gérer deux forts caractères qui se disputent presque à chaque demi-heure. Mais on ne va pas se mentir, tu sais te montrer câline et attachante avec ton frère, même que tu tiens à lui énormément, vous vous protégiez mutuellement et vous entreteniez une relation très fusionnelle –quand il ne jouait pas à l’enflure surtout.– Pendant que tu traversais le jardin à ton aise pour rentrer à la maison et dire à ta chère maman qu’Austin te faisait encore chier et qu’il s’apprêtait à mettre ton téléphone en miette, tu vis votre chien, allongé, blessé. Tu fronçais les sourcils et t’approchais de lui avant de perdre totalement l’équilibre en voyant sa blessure, on aurait cru que tu avais soudainement deux pieds gauches et tu tombais carrément sur tes fesses, poussant un énorme cris qui se fit entendre dans presque toute la demeure. « AUSTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN. » Tu avais les larmes qui montaient et tu essayais de te relever mais tu sentais que tes jambes ne te portaient plus, tu mis tes mains sur tes yeux pour cacher la scène. Tu entendis les pas de ton frère, surement était-il entrain de se moquer de toi. L’enfoiré. « Qu’est-ce qu’il y a Cruella ? T’as encore vu une taupe ? » Dis-tu avant que tu n’enlèves tes mains de tes yeux, prenant appui sur ces dernières pour te relever avant que ton cher frère ne se décide enfin de te prendre dans ses bras, te caressant délicatement les cheveux pour te calmer. En fait, votre chien allait bien –mis à part quelque chose de tranchant sur lequel il a accidentellement marché-. Le problème résidait en ce qu’il y avait près de lui… Son sang. Oh que oui, ce liquide rouge avait mis, Birdy Snow Blackburn, oui, la demoiselle Blackburn, dans une crise de panique. Tu tremblais de partout, tu eus les mains moites et tu ne sentais même pas les larmes qui n’arrêtaient de couler sur tes joues, devenus humides. Ton frère n’arrêtait de te rassurer et essayait tant bien que mal de t’emmener dans votre demeure mais tu étais incapable de bouger. La tête enfouit dans son torse, tu lui avais déjà mouillé la moitié de son t-shirt. En relevant un peu ta tête, tu vis une silhouette, masculine et familière, tu ne pouvais vraiment pas avoir une réaction digne de la personne que tu avais aperçue dans votre jardin. C’était votre père, il était là, enfin… Ce qu’il t’avait manqué tout de même.


2nd Chapter ► « Mais fais vite ! » Criais ta chère maman de l’autre côté d’une rue de Londres alors que tu traversais à ton aise la route traversée par des voitures qui roulaient certainement à plus de 70km/h. Tu te retournais, agacée, vers une voiture qui n’arrêtait de klaxonner. « Non mais je vous en prie, écrasez-moi, allez. » Dis-tu en le regardant avant de te décider finalement de dégager la route, c’est que tu pouvais bien être chiante partout toi. Une fois que tu fus prêt de ta mère, celle-ci te regardais en soupirant avant d’avancer, tu la suivais alors en regardant les alentours, les gens vous regardait marcher gracieusement et divinement, votre famille était tant réputée, sans parler de ta mère qui ne pouvait passer inaperçue. Elle devait aller chercher la voiture de ton célèbre connard de frère à la fourrière, oui parce que ce dernier se permettait tout et n’importe quoi, se garer dans les places des handicapés lui paraissait si normal, en même temps tu ne lui en voulais pas vraiment, on l’aurait bien confondu avec un handicapé, ça, c’est certain. Mais avant de récupérer sa petite caisse qu’il avait soigneusement bien rayé avec tous les accidents qu’il peut faire en une semaine, il fallait récupérer ce gros tas de ferraille et selon le message qu’il a envoyé à votre génitrice, il est normalement au parc, oui, au parc, avec comme seule compagnie des vieux et des vieilles. C’est alors que vous marchiez un peu, ta mère claquant ses talons à semelles rouge contre le sol bien soigné et propre. Vous arriviez finalement à l’entrée du parc, sur un banc, tu vis l’autre enfoiré, ce dernier était paisiblement entrain de donner à manger à des pigeons, tu le regardais d’un sourire moqueur. « Sérieusement ? Tu n’as pas trouvé plus sal comme animal de compagnie ? Si tu veux, je viens de voir un cafard sur un mur pas très loin de là. » Disais-tu en croisant tes bras, attendant qu’il bouge son fessier. Tu t’attendais à tout sauf à ça, en même temps, c’était le genre de paisible à ne pas se gêner pour s’amuser à torturer un pauvre oisillon, alors le voir donner à manger à des pigeons, c’était carrément flippant et tu te demandais même s’il ne cherchait pas tout simplement à les intoxiquer. Ce dernier t’avait fusillé du regard mais ça ne t’avait fait ni froid ni chaud alors tu lui avais lancé un adorable sourire, cherchant à montrer ton innocence face à la petite piqure assez amère que tu lui avais lancé. Ta mère s’était retournée en te faisant les gros yeux, histoire que tu te taises un peu vu que tu n’avais arrêté de râler aujourd’hui. Bref, une fois que la chose avait décidé de bouger un peu, vous vous remettiez en route vers la voiture de votre mère pour vous rendre à la fourrière récupérer la voiture du petit vieillard qui donnait à manger à des pigeons.
Une fois sa voiture récupérée de la fourrière, vous deviez passer quelque part puisque bien évidemment, tu ne seras jamais sortie de la maison si c’était pour récupérer ton frère et sa voiture, même que tu aurais pris un malin plaisir à le laisser périr tout seul avec ses pigeons. Ta mère avait besoin de passer chez l’opticien, histoire d’adopter des lunettes de fatigue vu qu’elle passait son temps devant un ordinateur où devant des papiers, étudiant le droit de ses clients et essayant de trouver des preuves pour prouver leurs innocences, oui parce que ta chère maman, en plus d’être belle, riche et intelligente, elle était avocate et pas n’importe laquelle, elle était une avocate bien réputée et seule les gens richissime pouvant acheter ou détruire n’importe quoi avec ne serait-ce qu’un regard avaient droit à ses talents. Elle avait cependant besoin de ton avis concernant le style des lunettes, parce que oui, tu ne te serais pas privée de les critiquer ouvertement si elle les avait acheté toute seule, alors autant que tu les choisisses avec elle. Tu n’allais pas aussi la laisser toute seule avec comme compagnie l’autre boulet. C’est en rentrant que tu fis un magnifique sourire au monsieur avant de regarder ce qu’ils proposaient, des lunettes te firent lâcher un petit rire avant que tu ne te retournes vers ta mère. « Regarde maman, prends-les, c’est genre pour tenir les pédophiles et les pervers à distance si tu comptes sortir la nuit. » Lui dis-tu d’un magnifique sourire avant qu’elle ne lâche un soupir, tu étais juste trop chiante parfois… Toujours. Ces lunettes que tu critiquais coûtaient une fortune, ce qu’ils peuvent avoir de mauvais goûts très bizarres ces riches. Elle essayait une paire et pour être tout à fait honnête, tu étais loin d’être sous le charme de ces dernières et tu n’hésitais pas à le montrer. « Ha ! On dirait Harry Potter, te faut plus qu’une cape d’invisibilité parce que là…. Tu ne ressembles à rien. » Ta mère avait l’air tellement dépitée par ton comportement qu’elle reposait ces paires avant que ton frère ne vint mettre son petit grain de sel aussi. En essayant des pairs des plus bizarres, tu vins déposer ta main sur son épaule pour témoigner de ta solidarité face ce que la nature avait pu lui offrir comme physique, avant de regarder son reflet sur la glace en souriant. « Non chou, toi par contre, c’est toujours la même chose, avec ou sans lunettes, ça change rien, t’es toujours pas baisable. » C’est alors qu’il reposait aussi vite la paire pour se retourner et te faire face, te lançant un regard noir. « Tu veux pas la fermer un peu la grosse ? T’as vu un peu ta gueule ? » Tu passais ta main dans tes cheveux histoire de faire la fille qui fait tourner la tête de tout le monde –ce qui était le cas à vrai dire- avant que votre mère n’achète une paire assez…. Assez jolie on va dire pour vous tirer hors de ce magasin, vous aviez le chic de lui foutre la honte où qu’elle soit, dans toutes les circonstances.


3rd Chapter ► Vous étiez paisiblement assis, en famille, devant votre télévision dont l’écran prenait presque tout le mur, votre mère avait toute la journée de libre et elle attendait de voir un peu le journal télévisé du matin avant de vous emmener quelque part, pour vous amuser ensemble. Tu t’entendais bien ce matin avec ton frère, tu venais de te réveiller et tu étais encore un peu sonnée, tu t’étais allongée sur le canapé, sans prononcer le moindre mot avant de déposer ta tête sur les genoux de ton frère qui était lui, confortablement assis, les pieds sur la table basse, tu pris le bol en verre de Maltesers et te mis à en manger quelque uns, te tournant vers l’écran de la télévision. Austin zappait les chaînes assez rapidement, cherchant celle que voulait votre chère maman. « Austin… Arrête, arrête ! » Dit-elle en fronçant les sourcils, ton frère arrêtait de zapper, laissant une chaîne de news people, tu n’arrivais pas vraiment à lire le gros titre vu que tu voyais encore flou. « Non… C’est une blague ! » Tu devais lire ce gros titre, trop curieuse de le lire, tu te relevais brusquement, pliant les yeux pour arriver à lire… Mr Blackburn, the perfect gentleman takes drugs… WHAT THE…. Tu fus estomaquée de la nouvelle. « Depuis quand il… Non mais ce n’est pas vrai, il ne ferait pas ça ! » Tu vis votre mère se relever, prendre sa veste, son sac et ses clés de voiture. « J’en peu plus de votre père, je suis désolée les enfants, il dépasse les bornes là. » Austin te donna un coup à la cuisse pendant que tu regardais votre mère. « Regardez putain ! » Votre mère s’approchait du canapé dans lequel vous étiez assis pour voir ce qui se passait, tu tournais ta tête vers l’écran et vit ton père, oui ton père, anciennement dit ton amour, celui auquel tu pensais quand tu lisais le « Dear daddy, i may find my prince someday, but you’ll always be my king. » Cet être qui t’a mis au monde trompait ouvertement votre mère avec une traîné, à vrai dire, tu fus dégoûtée de le voir à l’écran avant que votre mère ne saisisse la télécommande que ton frère tenait et change de chaîne, vous vous retourniez vers elle. Elle finit par vous regarder en soupirant. « Vous cassez pas la tête avec ça, ce n’est qu’un enfoiré, j’aurais dû demander le divorce depuis bien longtemps. » Disait-elle avant de s’en aller. Tu n’y croyais pas avant de croiser les jambes, déprimant quelques secondes avant de te mettre à pleurer. « Comment il a pu ? » Demandais-tu en pleurant avant que ton frère ne te prenne une nouvelle fois dans ses bras pour te calmer, il a toujours été là pour toi, dans les bons moments comme dans les pires.


4th Chapter ► Tu étais assise sur le canapé, regardant ta série préférée, ton frère était quelque part mais tu n’hésitais pas à le voir débouler, quand tu entendis les “tocs, tocs” à la porte, il ouvrait assez violement la porte, tu étais beaucoup trop concentrée sur ta série pour faire attention à son état. « Qu’est-ce que tu fous ici toi ? » Tu entendis une petite voix féminine et tu tournais ta tête… Oh non ! Pas elle, pas cette conne. Tu te relevais en bond, t’approchant de la porte, tu la regardais avec un profond mépris, c’était la nouvelle copine de ton frère, enfin… Avant qu’elle ne te trompe avec ton copain. Ce que tu avais envie de lui arracher les dents, histoire qu’elle fasse moins la fière. « Oh Snow… Je… Je voulais te parler. » Demandait-elle avant de se tourner vers Austin, tu ne lui laissais même pas le temps de parler. « Dégage, t’a rien à faire ici. » Surprise ! L’autre enflure apparait, oui oui, ton ex. Austin poussa Madison avant de coller Théo contre le mur de la maison, le serrant bien fort, tu sors de la maison, tu n’allais tout de même pas laisser ton frère se salir les mains de la sorte. « Mais putain, qu’est-ce que vous foutez ici tous les deux ? Vous pouvez pas nous foutre la paix ? Non ? Vous vouliez toujours nous pourrir notre existence jusqu’au bout vous deux ? » Tu finissais par détacher les mains de ton frère après mainte et maintes essai, aussi difficile les uns que les autres. Tu finissais par les regarder, tour à tour, avant de pousser gentiment ton frère pour qu’il ne lui saute pas encore dessus, le connaissant, même après lui avoir arraché la trachée, il ne s’est pas encore assez bien défoulé. Il finissait par le regarder avec profond dégout avant de s’en aller, rentrant dans votre maison, furibond. Tu regardais ton ex tristement, il s’approchait de toi et tu reculais pour la même occasion. « Dégage. » Dis-tu en t’approchant de la porte d’entrée, regardant Madisson avec profond dégoût. « Toi aussi ! » Dis-tu en claquant pour la même occasion la porte, eh merde ! Tu avais raté la fin de ton épisode, merci les cons ! Tu cherchais ton frère du regard, tu le vis monter les escaliers avant de donner un coup assez violent au mur. Il était impulsif et devenait rapidement bien violent, tu soupirais et le suivais, tu devais bien être là pour lui comme il a toujours été là pour toi. Une fois assez proche de lui, tu finissais par ouvrir la bouche. « Austin, attend ! » Dis-tu avant que tu ne le vois se retourner, tel une furie il s’approchait de toi. « Toi ne me parles surtout pas ! Si tu avais pas ramené ta grosse merde lors de cette fête, Madison l’aurait jamais rencontré et ils auront jamais fini dans le même lit ! Je serais encore avec elle et je ne serais pas entrain de m’ennuyer entre ces quatre murs à attendre que notre mère débarque ! » Tu haussais les sourcils, étonnée. « Ah ouais ? Maintenant c’est moi la fautive ? Bah excuse-moi de t’avoir laissé sortir avec une traînée tiens ! De toute manière, elle s’est tapée toute l’université avant mon mec, c’est qu’elle t’avait bien dressée la petite. » Il fut trop proche de toi et tu le poussais assez violemment, haussant le ton. « Je te rappelle que je suis ta sœur, je suis pas censé sentir tes balles ! » Tu finissais par le regarder avant de t’en aller, assez loin de lui pour que ça ne finisse pas mal entre vous, tu tenais trop à lui pour qu’il se passe quelque chose de violent entre vous. Tu ne voulais vraiment pas te prendre la tête avec lui alors tu préférais t’éloigner de lui. Tu entendis le téléphone sonner et ce fut Austin qui répondit vu que tu étais bien loin de ce dernier, tu entendais, après quelques minutes, un bruit assez violent, tu sursautais et te retournais, tu remontais les escaliers et vis ton frère, assis, sur ses genoux, ayant balancé le téléphone contre le mur, tu t’approchais de lui et t’assis près de lui, mettant ta main sur son dos pour le lui caresser tendrement. « Qu’est-ce qu’il y a ? » Il te regarde, les yeux rougis. « Papa s’est suicidé. » Disait-il en te regardant, tu restais longuement choquée avant de le voir passer ses mains dans ses cheveux pour se calmer, tu restais silencieusement, laissant tomber ta main qui glissa dans celle de ton frère, tu ne savais trop quoi dire, tu te rendis compte que tu aimais votre père tout de même. Tu fixais le sol. « A cause de nous… il… Il a laissé une lettre disant que sans l’amour de ses enfants il n’avait plus rien à faire dans la vie et qu’il nous a perdus à jamais. » Tu laissais tomber quelques larmes avant de ravaler les suivantes. Tu relevais la tête et tu le vis devenir tout rouge. « Je sais pas pourquoi mais maman s’est cassée aussi. » Choque de ta vie, ta mère, ton amour, ton soutien, ta bouffée d’air, parti, envolée, pour on ne sait quelle raison, elle vous a royalement laissé tomber.


The Happy End ► Vous aviez déménagé après quelques jours à déprimer, tu voyais ton frère se mettre à fumer et tu ne pouvais rien faire pour l’arrêter, quand on touchait à cette merde il était impossible de s’arrêter, Austin décidait de quitter londres, beaucoup trop de jugements sur vous alors que vous n'aviez absolument rien fait, cela dégoûtait Austin et il ne voulait pas voir sa petite sœur ainsi. C'est alors qu'il t'embarquait ailleurs, c'est en vous perdant que vous tombiez à Ojai, une ville des plus bizarres qui vous paraissait inconnu. Sans papa, sans maman et donc sans repères, vous vous retrouviez d'autant plus perdus, ça avait cependant l'air d'être une ville beaucoup plus calme. Livrés à vous même, vous décidiez de rester, essayant de survivre dans un milieu qui vous paraissait encore inconnu : La pauvreté.

   


Dernière édition par Snow Blackburn le Dim 1 Juin - 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RUN BOY RUN
avatar
know mesocial book
LA SOULMATE : je vais plus me ranger dans le côté célibataire et fière de l'être. même si mon père essaye de me fiancer avec mon voisin depuis je ne sais plus combien de temps.
MAUDIT DEPUIS LE : 16/05/2014 BOMBES ENVOYÉES : 355 MERCI À : (c)Alaska TA FACE : la perfection même, barbara palvin alias barbie
MessageSujet: Re: Snow ► Bang, Bang, I shot you Down   Dim 1 Juin - 17:11

SEEEELLLLEEENNNAAA MON IDOLE     
Je t'aime d'office quoi
Bienvenue en tout cas hesites pas si tu as des questions et gardes moi un lien bien au chaud I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RUN BOY RUN
avatar
know mesocial book
LA SOULMATE : célibataire. fière de l'être ? ça reste à voir.
MAUDIT DEPUIS LE : 31/05/2014 BOMBES ENVOYÉES : 235 MERCI À : gentle heart (av.) tumblr (g.) dusty scarecrow (s.) TA FACE : shailene woodley

Feuille de personnage
to-do-list: bosser, manger, dormir, et rebelote.
rp en cours: zéro, le néant total.
vos liens:
MessageSujet: Re: Snow ► Bang, Bang, I shot you Down   Dim 1 Juin - 17:14

selenaaaaaa la plus belle réserve moi un lien I love you
sur ce, bienvenue à toi & amuse toi bien !
(petit ps, les initiales sont interdites il me semble, faudrait que tu enlèves celle devant ton pseudo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RUN BOY RUN
avatar
know mesocial book
LA SOULMATE : je suis seule avec un petit dans le tiroir.
MAUDIT DEPUIS LE : 25/03/2014 BOMBES ENVOYÉES : 206 MERCI À : starbucks crazy. TA FACE : amber heard
MessageSujet: Re: Snow ► Bang, Bang, I shot you Down   Dim 1 Juin - 17:14

la jolie selena. bienvenue et bonne chance pour ta fiche ma belle. par contre les initiales ne sont pas autorisés sur le forum.

_________________



souviens toi de cette nuit, c’est la promesse de l’infini. c’est une promesse qui vient récompenser le courage de ceux qui ont affrontés seuls tant d’années. c’est la preuve de la confiance entre deux êtres qui est le fondement même de l’amour. c’est un effort de volonté pour oublier et s’affranchir des peines du passé. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RUN BOY RUN
avatar
know mesocial book
LA SOULMATE : Célibataire
MAUDIT DEPUIS LE : 31/05/2014 BOMBES ENVOYÉES : 118 MERCI À : Rosheen TA FACE : Dylan O' Brien

Feuille de personnage
to-do-list:
rp en cours:
vos liens:
MessageSujet: Re: Snow ► Bang, Bang, I shot you Down   Dim 1 Juin - 17:15

Bienvenue dans le monde de fou, avec Selena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RUN BOY RUN
avatar
know mesocial book
LA SOULMATE : célibataire. mieux vaut être seule que mal accompagnée, pas vrai ?
MAUDIT DEPUIS LE : 20/03/2014 BOMBES ENVOYÉES : 882 MERCI À : arctic love (avatar) gypsy water (signature) TA FACE : Magdalena Zalejska, la magnifique, la sublime, la parfaite.

Feuille de personnage
to-do-list:
rp en cours: .
vos liens:
MessageSujet: Re: Snow ► Bang, Bang, I shot you Down   Dim 1 Juin - 17:16

Coucou premièrement les initiales ici ne sont pas permis, désolé sinon, j'adore le prénom snow bienvenue parmi nous chou bonne chance pour ta fiche et n'hésite pas à venir sonné à ma porte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RUN BOY RUN
avatar
know mesocial book
LA SOULMATE : fraîchement célib-à-terre même s'il faut avouer que j'entretiens une relation très fusionnelle avec mon lit.
MAUDIT DEPUIS LE : 01/06/2014 BOMBES ENVOYÉES : 29 MERCI À : anaëlle. (a) Tumblr (g) TA FACE : Selena PERFECT Gomez
MessageSujet: Re: Snow ► Bang, Bang, I shot you Down   Dim 1 Juin - 17:20

Zhenya, Haan   Et que dire de Barbie ?   
Je t'aime aussi   & Mercii ma belle   

Amelia, Merciiii   Shailene est tellement jolie !   

Maisie, Mercii ma belle   Oh d'accord, je modifierais ça 

Avalon, Merciiiiiii   

Khaleesi, Magdaaaaaaa   Elle est magnifique !!   
Oui oui, je vais modifier ça, don't worry   & Mercii ma belle   
Je n'hésiterais pas alors   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RUN BOY RUN
avatar
know mesocial book
LA SOULMATE : je vais plus me ranger dans le côté célibataire et fière de l'être. même si mon père essaye de me fiancer avec mon voisin depuis je ne sais plus combien de temps.
MAUDIT DEPUIS LE : 16/05/2014 BOMBES ENVOYÉES : 355 MERCI À : (c)Alaska TA FACE : la perfection même, barbara palvin alias barbie
MessageSujet: Re: Snow ► Bang, Bang, I shot you Down   Dim 1 Juin - 19:02

Tout est bon par contre elle ne peeut pas être mannequin vu que Ojai est un trou paumé donc a part si elle veut etre miss mais, il faudrait que tu changes I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RUN BOY RUN
avatar
know mesocial book
LA SOULMATE : fraîchement célib-à-terre même s'il faut avouer que j'entretiens une relation très fusionnelle avec mon lit.
MAUDIT DEPUIS LE : 01/06/2014 BOMBES ENVOYÉES : 29 MERCI À : anaëlle. (a) Tumblr (g) TA FACE : Selena PERFECT Gomez
MessageSujet: Re: Snow ► Bang, Bang, I shot you Down   Dim 1 Juin - 20:26

Voilà ! C'est modifié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RUN BOY RUN
avatar
know mesocial book
LA SOULMATE : célibataire. mieux vaut être seule que mal accompagnée, pas vrai ?
MAUDIT DEPUIS LE : 20/03/2014 BOMBES ENVOYÉES : 882 MERCI À : arctic love (avatar) gypsy water (signature) TA FACE : Magdalena Zalejska, la magnifique, la sublime, la parfaite.

Feuille de personnage
to-do-list:
rp en cours: .
vos liens:
MessageSujet: Re: Snow ► Bang, Bang, I shot you Down   Lun 2 Juin - 10:42

bienvenue parmi nous


you are a champion
je t'ai pas mal tout dis en chatbox hier mais l'idée de la mort de votre chien et puis je sens que j'vais adorée ton frère ooh, puis ma petite est également nés à londres, donc du coup
bravo mon ami, et oui tu es enfin validée. un gros poids en moins n'est-ce pas ? et oui, on sait à quel point faire sa fiche de présentation c'est chiant. m'enfin on passe tous par là un jour ou l'autre. bref en tout cas tu fais partie de la famille maintenant donc t'auras besoin d'une jolie petite maison que nous t'avons attribué. et ouais on pense à tout nous, donc le numéro de ta maison est "20 rosewood avenue". ah faut pas oublier non plus de faire une ta sexy fiche de liens par ici et d'aller voir celles des autres pour te faire des amis. mais si t'as déjà une petite idée concrète de lien tu peux te faire un scénario ici ou faire des pré-liens par ici ou faire des pré-liens par . on te rappelle aussi de jeter régulièrement un coup d'oeil dans les nouveautés ici. et vu qu'on sait que tu vas vouloir flooder, on t'invite grandement à aller faire ça par ici. bref un gros kisouille de la team admin et bienvenue à toi encore.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
know mesocial book
MessageSujet: Re: Snow ► Bang, Bang, I shot you Down   

Revenir en haut Aller en bas
 

Snow ► Bang, Bang, I shot you Down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» BANG ELISA Δ Tu as déjà vu un pingouin respirer par les fesses ?
» bang, bang you shot me down. - hazel
» James Dawkins - Bang Bang, he shot me down
» MADISON ∞ Bang bang, he shot me down.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▸ OCEAN AVENUE :: 2 » wake up :: perfection isn't just about control :: ojai's in your hands-